Intervalle : Entre le réel et l’abstraction

Intervalle est un projet inicié dans le cadre de la saison culturelle 2021 de la ville de Bordeaux. Il s’agit de l’installation dans l’espace publique d’une œuvre participative créée par l’artiste Andrea Ho Posani, suivie d’ateliers-rencontres avec les habitants.

Andrea Ho Posani est une artiste vénézuélienne installée à Bordeaux, formée en architecture à Caracas et en arts plastiques aux Beaux-Arts de Bordeaux.

Depuis 2016, elle met en place une série intitulée “Totem”. Ce sont des objets d’arts de différentes tailles placés dans l’espace public comme marqueurs du paysage, formés à partir des formes architecturales qui les entourent.

Pour ce projet elle propose, aux habitants qui sont autour de l’espace publique où l’oeuvre est installée, une réflexion sur la ville et sur les espaces publics et naturels.

L’œuvre sera créée à l’aide d’une étude préalable des formes architecturales qui entourent l’emplacement de l’oeuvre. Puis, des ateliers participatifs inviteront les habitants à écrire et dessiner sur l’œuvre leurs perceptions du quartier et de la ville.

Mis en place pour la première fois en juillet 2021 dans la cadre de la saison culturelle de la ville de Bordeaux, ce projet a pour but d’inviter à une réflexion sur l’urbanisme mais aussi de créer (ou récréer) et renforcer les liens entre les habitants d’un quartier dans une démarche intergénérationnelle.

KLAC accompagne Andrea Ho Posani dans le développement de ses projets artistiques. En 2020, elle crée une série d’objets d’arts et illustrations, cartes postales et affiches qui réinventent la ville de Bordeaux : Ho dessin & illustrations !