Un été culturel avec KLAC

Published by KLAC on

L’été indien touche déjà à sa fin et, même si pendant ces mois estivaux le temps n’a pas été le plus agréable dans le sud-ouest (et peut-être partout en France), nous sommes heureux d’avoir pu réaliser de nombreuses activités culturelles après cette année compliquée, entre confinement et fermeture de commerces et de lieux culturels.

Au sein de l’association KLAC nous avons eu une saison printemps-été remplie de projets qui, après des mois d’incertitude, ont finalement vu le jour : des expositions ont pu se réaliser malgré la complexité de la situation et de nouvelles aventures ont débuté donnant d’ores et déjà de beaux fruits ! 

C’est la semaine de l’Amérique Latine et des Caraïbes qui a lancé le bal en mai  avec l’exposition « Plantas maestras » organisée par l’association bordelaise MACLA, en partenariat avec KLAC ! Comme d’habitude avec les événements MACLA, les deux semaines d’exposition ont été enrichies par des conférences. Celle sur l’Ayahuasca, réalisée par l’artiste Sylvain Baudouin, a eu beaucoup de succès. Une autre conférence, théâtralisée, s’est tenue autour du maté, cette boisson traditionnelle de l’Argentine et de l’Uruguay. Elle a été réalisée par Sebastian Aguirre et organisée avec la complicité de la Maison du Pérou

Photo: Présentation du livre Les rives embrassées (®Ivan Torres)

Notre marathon de printemps s’est poursuivi avec la présentation d’un projet qui a eu un succès important et inattendu et qui aura une suite dont vous aurez bientôt des nouvelles : « Les rives embrassées, cahiers de poésie péruvienne actuelle ». Ce projet a consisté en la création et la publication d’un carnet de poésies de jeunes auteurs péruviens en format bilingue. Réalisé lui aussi dans le cadre de la SALC et avec le soutien de la Mairie de Bordeaux, ce projet cherche à faire connaître l’actualité de la poésie péruvienne en France et à initier un dialogue entre les cultures. Cette publication a éveillé beaucoup d’intérêt du public et des institutions. La présentation fût réalisée au marché de Lerme avec un public très nombreux et intéressé pour découvrir la poésie péruvienne. Ce projet a aussi attiré l’attention de l’Alliance Française de Lima et de l’Ambassade de France au Pérou, avec qui on a créé un partenariat pour continuer à éditer des livres de poésie péruvienne bilingues ! 

Photo : Biennale Organo (®Alain Pelletier)

Le bonheur de réaliser des projets après des mois de préparation s’est matérialisé avec la 6ème édition de la biennale Organo, de l’association Totoche Prod. Un événement ultra-coloré où les artistes ont été invités à s’interroger sur notre perception de la couleur et nos capacités à les transformer, à les amplifier….Tout un succès avec une fréquentation de plus de 800 visiteurs et le soutien de la Région Nouvelle Aquitaine, la DRAC et le Conseil Départemental de la Gironde ! C’est vraiment une énorme fierté pour KLAC d’avoir participé à la réussite de ce projet. Un coup de cœur pour le Métacoloric Box, un projet de l’artiste Juliette Pélinard accompagnée par KLAC et Totoche Prod, et qui propose au public une expérience immersive, interactive, et haute en couleurs. À travers cette installation aux allures de photomaton psychédélique, futuriste et sciencefictionnel, l’enjeu est d’amener le spectateur à réfléchir sur sa relation à l’image, à l’écran et à la caméra !  

Photo : Exposition FloreSer (®Alain Pelletier)

Deux projets artistiques ont clôturé notre saison d’été en toute beauté. 

Le premier, était une exposition organisée avec l’association Magnetic : FloreSer, du célèbre artiste péruvien Elliot Tupac. Cette exposition d’un des artistes urbains les plus reconnus d’Amérique Latine, qui a eu lieu à la galerie Artlab de Chartrons, nous a permis non seulement de découvrir un artiste formidable avec un univers propre peuplé de couleurs et de positivisme (et je vous avoue que ça fait énormément de bien en ces temps de vie compliquée), mais aussi une personne simplement magnifique, pleine d’humanité, de lumière et de respect. Je n’ai pas peur de dire que toutes les personnes qui ont travaillé sur cette exposition ont été touchées par la lumière d’Elliot Tupac. 

Ateliers de dessin “Intervalle” (®Carlos Olivera)

Le second projet qui a clos l’été de KLAC et qui s’est déroulé jusqu’à la mi août, est « Intervalle : entre le réel et l’abstraction ». Un projet proposé par l’artiste Andrea Ho Posani et coproduit par KLAC dans le cadre de Ressources, la Saison Culturelle de Bordeaux. Cette artiste, avec qui on travaille depuis un moment déjà, a proposé une œuvre d’art participative à réaliser dans le parc Pinçon, au sein du Quartier de la Benauge, sur la rive droite de Bordeaux. Intervalle est une œuvre d’art qui propose une abstraction de la réalité architecturale et qui tient lieu de totem : un marqueur d’espace et de mémoire dans un quartier en pleine mutation. Pendant 5 jours, les habitants du quartier ont été invités à dessiner et écrire sur l’œuvre leurs envies et besoins en tant que résidents d’un quartier soumis depuis plusieurs années à des changements. Toute une expérience de partage où les habitants se sont appropriés l’œuvre d’art et où nous nous sommes sentis vraiment accueillis.  

Voilà comment s’est passé notre été ! 

Après quelques jours de repos nous reprenons le travail, avec plusieurs projets pour la saison 2021-2022 et avec plein d’énergie et de motivation ! 

Nous vous en donnerons des nouvelles bientôt ! 


0 Comments

Leave a Reply

Avatar placeholder

Your email address will not be published.